Accueil > Comité de pilotage > Comptes-rendus de réunions > CR juin 2019

CR juin 2019

Réunion ECF
Séance #06 (19 juin 2019)
Salle Ananzie, 230, Chênes 2, UCP, Cergy

Présent.e.s : Rémi Astruc, Corinne Blanchaud, Peggy Blin-Cordon, Yannicke Chupin, Luc Dall’Armellina, Pierre-Louis Fort, Virginie Gautier, Adèle Godefroy, Julie Amiot-Guillouet, Violaine Houdart-Merot, Elodie Laügt, Elise Hugueny-Léger, Chantal Lapeyre, AMarie Petitjean, Rebecca Scalese, Nadjiba Selka.

Objet de la séance  : rédaction d’un pré-projet en réponse à ORA VI

• Tour de table et accueil d’Elodie Laügt et Elise Hugueny-Léger, de l’université de St Andrews (UK). Présentation des liens déjà engagés et de leurs attentes pour le partenariat.
• État des travaux du groupe de travail ECF (depuis septembre 2018). Fiches critiques, veille des manifestations et publications, stockage des fiches de chercheurs pour la cartographie. Les documents sont accessibles sur un espace Dropbox, en attendant la structuration du site (en cours). Le nom de domaine est acheté : episte.fr (changement d’hébergeur).
• Appel à Projet ORA VI : Open Research Area (ORA) for the Social Sciences – 6ème AAP 2019/2020 - Association de fonds de recherche : ANR-DFG-ESRC-SSHRC requérant 3 partenaires parmi les 4 pays (Fr, UK, All, CA).
Texte de l’appel sur la Dropbox + lien à consulter :
https://anr.fr/fr/detail/call/appel-a-projets-open-research-area-for-the-socialsciences-6e-edition-ora-vi/
Les 3 partenaires : Université de Cergy-Pontoise (groupe ECF, Agora) ; UQAM (Figura, Chaire LMM, Chaire ALN) ; University of St Andrews (School of Modern Languages, Center for Poetic Innovation).
Documents pour le 11 septembre 16.00 (UK time) plateforme Je-S (https://jes.rcuk.ac.uk/Handbook/Index.htm) ; en anglais + version en français pour ANR et SSHRC.

Une pré-proposition :
1. Le projet au format imposé (Outline Je-S Form)
2. Le formulaire Case for support (4 pages A4)
3. Les CV de tous les chercheurs nommés (2 pages A4 pour chacun)
4. La liste complète des déposants (pas de limite de pages, Annexe 1)
5. Le formulaire budgétaire (Annexe 2)
6. La liste des publications, la bibliographie (3 pages A4)
La proposition détaillée complète :
1. Le projet au format imposé (Full Je-S form)
2. Le formulaire Case for support (10 pages A4)
3. La justification des ressources (3 pages A4)
4. Les CVs de tous les chercheurs nommés (2 pages A4 pour chacun)
5. Le plan de gestion des données si nécessaire (2 pages A4)
6. Le plan de travail pour le projet
7. La liste complète des déposants (pas de limite de pages, Annexe 1)
8. Les formulaires budgétaires (Annexe 2. Pas de limites de pages)
9. Les annexes financières nationales des partenaires impliqués
10. La liste des publications, la bibliographie (3 pages A4)

• Document de synthèse porteur
Contexte d’ECF
- Projet émergent de l’Initiative d’excellence Paris Seine (campagne 2018 de financement des investissements d’avenir). En 8 mois :
o Confirmation de l’écho international des questions de formalisation de la
recherche-création littéraire : colloque international « Recherche et création littéraire en France et à l’étranger, déc. 2018 (USA, Canada, Brésil, Suisse, UK,
Grèce) ; élargissement du premier réseau (2012) des praticiens et chercheurs en écriture créative ; demandes émanant d’universités cherchant à créer de nouvelles formations (Barcelone, Sāo Paulo, Ile Maurice)
o Constitution d’une équipe de pilotage associant des doctorants et des enseignants-chercheurs en littératures française, francophone, britannique, américaine et hispanique ; mise en oeuvre de repères pour le travail collaboratif
o Mesure prise des assises scientifiques sur lesquelles faire reposer une recherche de plus grande ampleur sur les processus de création, les paramètres d’un conditionnement créatif, les incidences des cursus en création sur la représentation du littéraire, l’appareil théorique nécessaire à l’articulation entre pratiques artistiques contemporaines et études par corpus d’oeuvres.
o Première élaboration d’un site ressources : episte.fr. A terme : cartographie des chercheurs et cursus. Travaux fléchés. Veille des parutions et manifestations.

- La « recherche-création », dans la perspective canadienne, est définie par le Fonds de recherche Société et culture du Québec comme la « production de savoirs esthétiques, théoriques, méthodologiques, épistémologiques » par la problématisation des démarches artistiques dans un cadre universitaire. Le FRSCQ compte chaque année plusieurs programmes de soutien dans ce champ (lien : http://www.frqsc.gouv.qc.ca). Dans la perspective anglo-saxonne (berceau des cursus à l’université d’Iowa ; plus de 800 programmes aujourd’hui aux États-Unis), l’écriture au singulier est envisagée comme processus, comme artisanat ou art en actes (craft), en lien avec les communautés d’auteurs et selon des logiques de genres et de valorisation des réalisations artistiques. Maturité critique des programmes et émergence d’un champ spécifique de recherche (Beaulieu 2016 ; Dawson 2005 ; Desrochers 2015 ; Harper 2007 ; McGurl 2011…).

- Rôle de premier plan de Paris Seine pour l’émergence des doctorats par le projet : École Universitaire de Recherche (EUR) « Humanités, création et patrimoine » ; 4 écoles associées : INP, ENSA-V, ENSP, ENSAPC. Effort de cadrage collectif des doctorats en recherche-création (séminaire de Toulouse, texte porté à la connaissance de la section 9 du CNU). Projet d’UMR Patrimoine & Création.

- Gamme complète de formations en écriture créative à l’UCP (Ateliers d’écriture intégrés à tous les semestres de la licence de lettres ; Master de lettres parcours « Métiers de l’écriture et Création littéraire » ; Doctorat par le projet et doctorat « Pratique et théorie de la création artistique et littéraire » ; Diplôme Universitaire « Écriture créative et métiers de la rédaction », parcours « Ecrire » et « Faire écrire » ; Certificats « Pratiques de l’écriture créative », « Formation à l’animation d’ateliers d’écriture », « Médecine narrative »).
- Ancienneté des recherches sur les ateliers d’écriture en secteur universitaire et la comparaison internationale des cursus. Axe Création du laboratoire Agora : séminaire annuel auquel participent les écrivains en résidence et co-tuteurs de travaux de 3e cycle.

Journées d’études périodiques (« Fictions documentées », « le geste poétique »,
« l’écriture de la nouvelle », « Faire écrire », « Pratique et théorie de la recherche en création littéraire »…).

Objectifs de la recherche
- Déterminer le périmètre de la recherche-création littéraire : en examiner les frontières, rassembler et rendre accessibles les études critiques appartenant à ce domaine, définir des entrées critiques originales, les étayer par des travaux de description et d’analyse de corpus rassemblés pour l’occasion.
- Définir des méthodologies de recherche pour les travaux associant une dimension réflexive à une pratique de création littéraire ; solliciter et orienter l’étude méta- de ces travaux.
- Recenser les notions critiques et les référents scientifiques les plus pertinents pour caractériser le rapport à la mémoire des textes et des gestes de création, la créativité littéraire, le degré de générativité des oeuvres et des auteurs, l’incidence des supports, des langues et des langages.
- Mesurer les évolutions des représentations, dans le champ des études littéraires académiques investies par la pratique personnelle de l’écriture ; comparer sur le plan international les inflexions engendrées par les cursus en création

• Canevas réponse AAP élaboré collectivement
Titre : e-piste.
Enjeux épistémologiques des pratiques d’écriture créative
AXE 1 : Enjeux des cursus en écriture créative et Représentations internes et externes
Historique des programmes. Analyse des représentations et réflexion sur les impacts sociétaux. Rôle des médiations, effet sur la collectivité.
Enquête des usages en formations : comparaison transnationale (chez les 3 partenaires).
AXE 2 : Théories critiques des processus de création littéraire
Définition du périmètre de la recherche-création littéraire.
État de l’art : recenser les référents théoriques, les témoignages et journaux de création, au sujet des processus de création littéraire.
Problématisation des notions convoquées : tri et synthèse d’entrées critiques intéressantes pour le champ. Synthèse et discussion des notions, des méthodologies convoquées.
Proposition de nouvelles définitions.
AXE 3 : Écriture créative en contexte interlinguistique
Enjeux d’une écriture entre plusieurs langues. Traduction et écrivains-traducteurs.
Détermination du potentiel créatif de l’alternance codique, le retour sur la langue d’origine, le plurilinguisme. Légitimité et légitimation.
Interculturalité. Impact des choix de la langue dans les cursus en création.
Ressources pédagogiques.
AXE 4 : Cartographie des ressources et programmes ; outils de formation
Durée du projet : 36 mois, à partir du 1er octobre 2020
Livrables :
Site (e-piste + Scriptures) : comportant banque des données chercheurs et études critiques, cartographie des programmes, capsules de formation, actes et videos rencontres et master class
2 colloques et publications
+ Échanges : Université d’été UCP et UQAM, échanges staff ou bourses, pôles de formation pour UK

Premiers éléments de budget :
1 post-doc pour chaque partenaire (cf. enquête point 1)

• Calendrier
Skype à prévoir avec CA. Répartition des tâches : en urgence.
Poursuite de la rédaction collective avec les trois partenaires. Rassemblement des CVs chercheurs : butoir 1er juillet.
Webinar dépôt pour porteur : 3 juillet. Mise au point des budgets, avec les services de développement de chaque partenaire : 10 juillet ?
Finalisation pour 5 septembre au plus tard.
Prochaine séance du séminaire : 16 octobre 2019, amphi Émile Noël, Chênes 2.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.